Skoda Fabia : l’histoire parallèle

NOUVEAU. Dans le groupe Volkswagen, donnez-moi l’astucieuse, celle qui se démarque de l’original pour livrer une copie inventive et pratique.

Le fonds de commerce de Skoda se résume en deux idées forces : une habitabilité record pour la catégorie et des outils à vivre au quotidien très attachants. On ne s’étonnera guère ainsi de retrouver, dans l’épaisseur de la porte conducteur, le parapluie dans son logement dédié ou le grattoir à givre dans l’envers de la trappe à essence. La nouvelle Fabia est bien sûr mieux que cela, livrant habituellement dans la panoplie des marques du groupe allemand l’interprétation la plus juste du rapport prix/prestations.

Cette 4e génération depuis le lancement en 1999 ne déroge pas à la règle et, suivant la progression de taille de l’espèce européenne, offre nettement plus d’espace que sa devancière. Trompeur au premier coup d’œil, le style largement préservé de la dernière Fabia cache bien l’allongement à 4,10 m (+ 11 cm), qui en fait la citadine la plus grande du marché.

Parapluie dans logement de porte

Le célèbre parapluie, logé dans la feuillure de porte, est bien présent.
© Skoda

Tapis de sol réversible de la Skoda Fabia nouvelle version

La Skoda Fabia 2021 innove avec ce tapis de sol réversible qui protège et alerte.
© Skoda

Toutes les dimensions progressent, le coffre s’agrandit de 50 l (380 l) et reçoit un astucieux tapis se déroulant sur le seuil afin de protéger la peinture des opérations de chargement-déchargement. Un zebra rouge et blanc attirera l’œil des usagers si vous êtes rangé sur un bas-côté.

Dessin aéronautique

Le style n’est pas en reste et se cache beaucoup dans les détails. Il est en plus efficace avec un Cx de 0,28. La présentation intérieure est sans doute la plus spectaculaire avec une vraie recherche de style pour rajeunir l’image, mais aussi faire enfin original. La casquette des compteurs ou le dessin aéronautique des aérateurs se distinguent en jouant sur des effets de garnissage sympathiques.

Planche de bord et aide à al conduite Skoda Fabia

Le standing à bord grimpe et les fonctions électroniques se multiplient.
© Skoda

Design intérieur Skoda Fabia

Les détails de design bienvenus rafraîchissent un intérieur jugé jusque-là trop classique.
© Skoda

L’aménagement est évolutif selon les versions, mais on pourra compter jusqu’à neuf airbags et sur les aides à la conduite modernes, comme la conduite semi-autonome, le créneau actif ou l’avertisseur d’angles morts. Pas sûr que cela soit indispensable, mais Skoda laissera le choix au client entre le nécessaire et le superflu.

Ligne nouvelle Fabia

La Skoda Fabia, fidèle au hayon, proposera aussi une version break allongée.
© Skoda

Tout cela est autorisé, à bon compte dans le groupe Volkswagen, par le partage de la nouvelle plateforme Polo et de ses moteurs 3 et 4 cylindres turbo offrant ici une palette de puissances de 65 à 150 ch. Cette dernière n’est d’ailleurs pas disponible pour le moment sur la Volkswagen, qui ne propose pas non plus de break, une version de carrosserie faisant partie de la culture Skoda. C’est ainsi que la marque tchèque trace sa route un peu décalée, y compris pour les tarifs qui, traditionnellement, font partie des bons plans automobiles. Fait notable, à ce stade, la Fabia abandonne le diesel et ne compense pas avec une offre hybride et encore moins électrique. Mais cela viendra sans doute en cours de carrière.

Source : https://cutt.ly/6b0TJto
Photos: Skoda